paroletsilencefheyoan

paroletsilencefheyoan

Poésie


Poèmes au Portugal...

Pendant notre voyage au Portugal, Valentin s’est mis à m’envoyer ses poèmes. Je les adore ! Cela m’a donné envie de reprendre l’écriture poétique...

 

Orientation      

                                                                                                    DSC03718.JPG

 

Le front ceint d'un collier d'améthyste,

J'avance, juste vêtue d'une cape-géode

Fluide, parmi le monde étrange, géométrique,

Saisie des mille facettes de son feu froid, j'ose

 

Imaginer la joie que projette sur nous ses couleurs

Violettes, fleurs tendres, ouvrant les bras

Pour accueillir l'autre, irisé de lueurs

Profondes, joueuses, liquides comme un cap.

 

Confiante, je suis la lumière du phare

Aux embruns salés qui bercent ma nuit

D'étoiles douces à mes lèvres sans fard

J'approuve ce guidage léger sur mon chemin choisi.

 

13-14/05/17

Belém

 

Printemps

 

DSC04253.JPG

 

Mon corps émeraude se meut librement

Se vêt de fleurs d'eau pâle, pétales délicats

Qui palpitent, secrets, au gré des vents violents

Ou cadencent, subtils, jusqu'au chant de mes pas

Tranquilles.

 

Je suis une jeune rivière aux tendres reflets d'arbres

Qui emporte leurs frêles saveurs minérales

Qu'elle coure ou se repose au fond des lacs

Sensible à tous les frissons, frôlements d'ailes

D'oiseaux.

 

22/05/17

Lagoa Santo André

Alentejo

 

 

Porto Covo - rue piétonne.jpg

 

J'atteins le sommet de ma tourmaline

Mes ailes de chauve-souris s'en extirpent

A grand peine

Les désencrer, première urgence, les étaler

Si je veux

Prendre un envol

 

Dans la nuit étoilée ma tourmaline luit tout au fond de mes yeux

 

Je sais sa présence sans fil

Je pressens l'infini

Hélicoïdal qu'elle m'offre

Dans la tourmente comme sous la pluie

 

Goutte à goutte ma trace s'écrit, elle trotte

Noire sur la feuille blanche

Gris souris sur le tapis de mon ordi

Calligraphie déliée de son ancre

Que vogue ma fantaisie !

 

23/05/17

Porto Covo

Alentejo

 

DSC04991.JPG

 

Une ombre oblongue glisse sur la plage

Et prolonge mes ailes de dentelle, blanches d'écume fraîche

Frisson de rire salé

Le turquoise est ma marée préférée.

 

27/05/17

Grande praia da Pêra (Algarve)

près d’Amorçao da Pêra

 

 

Algarve

 

DSC04980.JPG

 

L’ocre granuleux se détache, s’émiette

En falaises fragiles,

Orange sombre en équilibre au bord des plages

Futiles

Tranche sur les bleus maritimes où mouettes

Et ailes delta suivent leur fil

Sans perdre pour autant le rivage

Agiles.

 

L’ocre granuleux déroule sous nos pieds

Les collines et chemins montagneux,

Piqueté du vert d’ombre d’arbustes travaillés

Par un vent incessant, un soleil carnassier,

Un manque d’eau teigneux.

De pâles fleurs roses en fixent

Pour nos beaux yeux

Les teintes contrastées.

 

29/05/17

Ferragudo (face à Portimao).

Algarve


30/05/2017
2 Poster un commentaire

POESIE DE RENTREE

Le ciel aujourd'hui ressemble à ma pierre
de calcite bleu.
A moins que ça ne soit le contraire...
Je m'y perds,
comme dans un univers
 inversé.
J'erre
au milieu
des sentiers d'air,
circonvolutions légères,
bleu
clair,

pans de ciel
chamarés,

rigoles à peine
tracées,
blanches prêtes à changer,
à se bleuter,
à déambuler
ou à se figer
dans la lisse pierre,
douce atmosphère.

 

          *****

 

Elles sont assises sur le même banc,
face à la collégiale,

légèrement tournées l'une vers l'autre,

Elles se parlent

avec douceur,

se sourient,
et c'est comme si
chacune parlait à elle-même.
Jumelles.

 

          14/09/15


14/09/2015
0 Poster un commentaire

Eco-musée d'Alsace

Petite cigogne
Présence discrète
entre les tables
Cherche
pitance
S'attable
Avec élégance
Sans vergogne
Inutile
L'œil attentif
et doux
rythme
Ses pas
Vers nous
Semble apprécier
La nouveauté
D'une présence
À ses côtés.

 

 

Ici pense à lever les yeux
Tu dénombreras toujours plus
D'oiseaux en vol ou sur les toits
Boules ébouriffées sur deux
fins bouts de bois
Piquent toujours plus
Loin l'horizon des tuiles
Piquent le ciel du bec
Le claquent de coups secs
À deux
Ou plus
Quel message
Échangent-elles
Presque immobiles
Livres d'images
D'un coup d'aile
Vivent tranquilles.


Deux sittelles
En parallèle
Grimpent sur deux troncs
D'un même chêne
Sœurs jumelles
Ou couple masqué
Tournent en rond
Pour disparaître
Derrière les troncs
Rêvent d'intimité.


15/07/2014
0 Poster un commentaire

Poésie des chats et de la Coupe du Monde

image.jpg


09/07/2014
0 Poster un commentaire

Haïkus du Ballon d'Alsace

image.jpg


07/07/2014
0 Poster un commentaire


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser