paroletsilencefheyoan

paroletsilencefheyoan

Baretia meravigliosa...

Poussée par le vent, la petite graine de gouvernante a pris le gouvernail et, loin de se montrer Boudeuse, a laissé son Etoile la guider... Elle s'est embarquée dans la coque du Bougainvillée, pour s'empanacher d'un habit de marin ou de valet et suivre son botaniste de mari, son instinct, son envie de parcourir le vaste monde !

 

D'îles merveilleuses en peuplades idéales, de bords prometteurs en récoltes luxuriantes, elle observe, cueille, classe, protège, engrange et tisse le Phil de ses pensées en forme de lianes tropicales. Il lui dédie la Baretia, pour ses feuilles aux couleurs variées. Sans doute en hommage aux multiples facettes d'une compagne hors du commun...

 

Après sa triste disparition, elle entretient, fait grandir, pousser, reproduire les six mille et une espèces qu'elle finira, à son retour en France, par apporter au roi. Cette Femme extraordinaire reçoit alors reconnaissance pour tous ces présents, ces précieuses effluves de l'autre bout du monde, dont la moitié au moins sont inconnues par nos contrées.

 

C'est deux cents ans plus tard qu'un botaniste de notre temps lui dédie une nouvelle espèce, la Solanum Baretiae, avec gratitude, pour son immense travail de précurseur. Lui aussi a subodoré le parfum discret de cette petite fleur, prête à franchir les océans et les siècles, et à laisser la diversité de ses feuilles et de ses talents s'épanouir jusque dans notre jardin.

 

23/04/15



23/04/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres