paroletsilencefheyoan

paroletsilencefheyoan

Parc Micaud, à Besançon

Lâcher-prise

 

Frôlant le flot tortueux du fort courant

provoqué par le rouleau qui barre

le fleuve en travers,

une grèbe huppée fait face

à ses petits silencieux et attentifs, regroupés.

Rapide volte-face ;

Les sept glissent sur son dos

et la voilà partie,

voguant au fil de la périlleuse traversée du fleuve,

longeant le rouleau,

brave

dans sa folie.

 

 

Une vague plus nerveuse que les autres

chasse tous les petits sur les eaux,

comme par une caresse

la grèbe se laisse

dériver, confiante et leste,

et par majestueuse magie,

tous les petits

se retrouvent de nouveau

sur son dos.

 

 

Au bout de la course,

à l'abri de l'autre rive,

la mère disparaît, vive,

laissant les sept petits,

et ne reparaît pas avant

d'avoir fait les courses.

Il faut bien manger de temps en temps !..

Image du lâcher-prise tranquille.

 

11/05/13

à Besançon hier, au parc Micaud



13/05/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres