paroletsilencefheyoan

paroletsilencefheyoan

Poèmes de janvier

LARGE A BRIGNEAU

 

 

Pourquoi dit-on étendue marine

Quand tu es vert opaque ?

Pourquoi dit-on que tu es plate alors que tu houles ?

Tu ne livres tes secrets qu’au compte-goutte

De tes fragments d’écume…

Je me fonds dans ton liquide

Dans ton tempo bruissant

Mes yeux s’usent à saisir l’instant

Toujours renouvelé

Têtu

Fascinant

Tu attires et tu mens.

Ainsi vont les histoires d’amour.

 

Cependant ?…

 

18/01/18

 

Liras-tu jamais ces quelques lignes

Ou vers, mais si je ne rime

pas, est-ce bien la peine ?

 

Liras-tu un jour ces quelques mots

Qui te parlent de cette Lumière

Qui m’éclaire de l’intérieur

Qui me guide sur mon chemin

Vers toi, vers tout ce que j’aime,

Vers tous ceux que j’aime.

 

Liront-ils jamais ces quelques vers ?

Osons le mot même sans la rime

Sinon

A quoi sert que j’écrive

A quoi rime cet élan

Qui me pousse vers toi,

Vers tous ceux que j’aime

Et même

Les autres, ceux

Que je ne connais même

Pas ?…

21/01/18



21/01/2018
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres